mmurphy_590

– La guerre de l’industrie du sexe contre les féministes

La guerre de l’industrie du sexe contre les féministes Affiché sur Truthdig le 3 juin 2015 Par Meghan Murphy Les pornographes ont toujours défendu les productions et les pratiques de leur industrie extrêmement rentable comme de la «liberté d’expression», même si celles-ci sexualisaient le pouvoir masculin et la violence contre les femmes. De même, les…

grand

– Le lobby australien du « travail du sexe » échoue à museler une chercheure féministe

par Jennie Herrera, Matthew Holloway et Isla MacGregor, pour l’organisation Whistleblowers Tasmania, le 3 juin 2012 « L’organisation Scarlett Alliance de l’État australien de Tasmanie a échoué dans une campagne de pression visant à faire interdire de parole la professeure Sheila Jeffreys, lors d’un séminaire professoral de la faculté de droit de l’Université de Tasmanie ainsi qu’à…

DR-GAIL-DINES-pornland

– L’industrie du porno et les tactiques du «Tea Party»

Sexe et censure (Gail Dines, dans la revue Counterpunch) par GAIL DINES Au Royaume-Uni, l’industrie du porno semble s’être inspirée des tactiques du «Tea Party», le parti libertarien d’extrême-droite des États-Unis, en mettant sur pied un groupe appelé «Sex and Censorship» (Sexe et Censure), qui se présente comme une organisation vouée à la «défense de…