– CANADA 2014 C36 –

Ressources :

– Archives Abolition Canada 2012-14 (English & French)

– Revue de presse quant à la C-36, in French & English

Au Canada, le lobby pro-prostitution, financé par l’État au nom de la lutte contre le Sida, s’est activé de longue date pour faire décriminaliser toute activité liée à la prostitution, y compris le proxénétisme, la tenue de bordels et l’achat de sexe. Il y a quelques années, un avocat a recruté quelques maquerelles pour arguer, jusqu’en Cour suprême, que la législation canadienne était la véritable cause des violences masculines infligées aux femmes en situation de prostitution. Sans lui donner raison sur le fond, le tribunal a donné, en décembre 2013, un an au gouvernement canadien pour corriger sa loi et mieux protéger la sécurité des femmes et les intérêts de la société. Beaucoup d’associations de survivantes ont saisi l’occasion pour réclamer l’application au Canada du Modèle nordique de dépénalisation des personnes prostituées, de dissuasion plus efficace de leurs exploiteurs, tout en offrant aux intéressées des ressources et un soutien pour échapper à leurs circonstances. Malgré les attaques du lobby prostitueur pour décrédibiliser la parole de ces survivantes, elles ont été entendues par les pouvoirs publics et une nouvelle loi d’inspiration abolitionniste a été votée.
En plus des ressources Pinterest ci dessus nous en avons rendu compte dans ces articles : Pour en finir avec la désinformation répandue au sujet de la nouvelle loi canadienne et Prostitution : CE QUI A CHANGÉ CETTE ANNÉE AU CANADA.
cropped-grand.jpg
Publicités