– SURVIVANTES/SURVIVORS –

Resources :

In English:

En français:

Survivors Blogs (in English) :

Blogs en Français :

Des prosti-tuées aux survivantes…

Nous avons choisi ce terme comme titre de cette page pour deux raisons. La première est qu’elle renvoie immédiatement à prosti-tueur (pour une fois que le français fonctionne dans le bon sens…) La deuxième est que les personnes qui ont réussi à survivre au système prostitueur, ses violences inouïes, son taux de mortalité extrême, se nomment à juste titre des « survivantes ». Leurs témoignages – et leurs analyses ! – du système prostitueur sont donc essentiels, déterminants et nous espérons les avoir mis en valeur ci-dessous. Qui peut mieux qu’elles dire et penser la vérité de la prostitution ?

Ces textes montrent à quel point la prostitution est une violence (sexuelle) inouïe pour celles qui la subissent quotidiennement. Nous avons également regroupé les textes et études confirmant de façon scientifique ces témoignages des survivantes en faisant état de violences répétées, notamment sexuelles, avant (souvent dès le plus jeune âge) et pendant la situation de prostitution.

Nous insistons sur la dimension genrée du terme, car le sens commun associe trop souvent la prostitution à des facteurs vagues comme la « misère » (celle économique des femmes et celle sexuelle des hommes…) Or nous rappelons que, à « pauvreté égale », ce sont en très grande majorité des femmes que prostitue le système et que, lorsque des hommes sont prostitués, c’est presque toujours par d’autres hommes. La « prostitution » est donc un système social et politique que nous préférons nommer système prostitueur, au carrefour des dominations patriarcale, raciale et capitaliste. Les personnes ainsi prostituées sont en majorité des femmes, des jeunes, des personnes racisées et appauvries qui vivent un maximum de violences et d’oppressions.

cropped-grand.jpg

Enregistrer

Publicités