– Germany : Law on Prostitution is insufficient/Allemagne : Loi insuffisante sur la prostitution

this is the english and french translation of http://www.noz.de/deutschland-welt/politik/artikel/498993/lea-ackermann-gesetz-zur-prostitution-ist-unzureichend

Solwodi: Only minimal demands are being met

Lea Ackermann: Law on Prostitution is insufficient

Neue OZ Osnabrücker Zeitung, August 16 2014, by Dr. Christof Haverkamp

Lea Ackermann, founder of the charity Solwodi, criticizes the planned reform of German prostitution legislation

Osnabrück – In an interview with our newspaper, Lea Ackermann, founder of Solwodi (Solidarity for Women in Distress), said that although the law brings minor improvements, it would essentially only be minimal demands from human rights organizations that would be fulfilled.

The coalition of the CDU/CSU (Christian democrats) and the SPD (Social democrats) had agreed in principle on the reorganization of prostitution. The core of the law reform should be a licensing requirement for brothels and the obligation for prostituted women for municipal   registration and deregistration.

« Whether it really brings a lot to the women concerned, I do not know yet, » Ackermann said. She regretted that the coalition has been slow to amend the legislation over many months, even though the situation was unbearable for the women forced into prostitution.

Johns are sanctioned in Sweden and Norway

The ban on inhumane business models such as the so-called flat-rate sex and gangbang parties is a step forward. What is questionable, however, is whether the German police will have enough staff to check on the future rules. « It is good if the brothels are more controlled, » said Ackermann. In order to effectively curb forced labor in prostitution, pimps and brothel owners’ authority over the prostitutes had to be withdrawn. The Solwodi founder supported the request of the CDU and CSU for sanctions on johns/clients of forced prostitutes: « Sweden and Norway make buying sex a criminal offense, and that is the strongest action against brothel owners. »

Advice to women and children from 103 countries

Ackermann described as « incomprehensible » the debate over raising the minimum age for prostitution to 21 years. Women aged 18 to 21 are subject to the juvenile justice system, but when it comes to such a drastic step in life as prostitution, other standards are applied, criticized Ackermann. Solwodi advocates for foreign women who have become victims of forced prostitution and trafficking and calls for « a Europe without prostitution ». The human rights organization maintains 16 counseling centers in Germany. Last year, 1,550 women and children from 103 countries have turned to the organization, 500 of which were victims of human trafficking.

Source: http://www.noz.de/deutschland-welt/politik/artikel/498993/lea-ackermann-gesetz-zur-prostitution-ist-unzureichend

Traduction: TRADFEM

Solwodi: On s’en tient au strict minimum des exigences

Lea Ackermann qualifie d’insuffisante la Loi allemande sur la prostitution

Neue OZ – Osnabrücker Zeitung, 16/08/2014, par Christof Haverkamp

Lea Ackermann, fondatrice de l’organisme caritatif Solwodi, critique le projet de réforme de la loi allemande sur la prostitution.

Osnabrück – Dans une entrevue accordée à notre journal, Lea Ackermann, fondatrice de SOLWODI (Solidarité pour les femmes en détresse), a déclaré que malgré l’apport d’améliorations mineures à la loi, celles-ci se limiteraient au strict minimum des exigences formulées par les organisations de défense des droits de la personne.

La coalition du CDU/CSU (chrétiens-démocrates) et du SPD (sociaux-démocrates) avait accepté, en principe, de réorganiser le secteur de la prostitution. Le cœur de la réforme de la loi devrait être l’exigence d’obtention d’un permis pour les maisons closes et l’obligation pour les femmes prostituées de s’inscrire et de se désinscrire auprès des administrations municipales.

« Quant à savoir si cela servira vraiment l’intérêt des femmes concernées, je ne sais pas encore », a déclaré Ackermann. Elle dit regretter que la coalition ait pris autant de mois à modifier la loi, même si la situation était insupportable pour les femmes contraintes à la prostitution.

Les prostitueurs sont sanctionnés en Suède et en Norvège

L’interdiction de modèles économiques inhumains comme ce qu’on appelle les forfaits de sexe et les tournantes (gang bangs) est un pas en avant. Ce qui est discutable, cependant, c’est de savoir si la police allemande aura assez de personnel pour vérifier l’application des futures règles. « Ce sera bon si les bordels sont mieux contrôlés », a déclaré Ackermann. Pour lutter efficacement contre la contrainte dans le milieu de la prostitution, il faut retirer aux proxénètes et aux propriétaires de maisons closes leur autorité actuelle sur les femmes prostituées. La fondatrice de SOLWODI appuie également la revendication du CDU et du CSU de sanctions contre les utilisateurs de prostituées soumises à la contrainte : « La Suède et la Norvège font de l’achat de sexe une infraction pénale, et qui est la mesure la plus puissante contre les propriétaires de bordels. »

Des conseils pour des femmes et enfants de 103 pays

Ackermann qualifie d’« incompréhensible » le débat sur ​​le relèvement à 21 ans de l’âge minimum pour la prostitution. Les femmes âgées de 18 à 21 ans ont droit à l’appareil de justice réservé aux mineurs, mais quand il s’agit d’une expérience de vie aussi radicale que la prostitution, on applique d’autres normes, critique Ackermann. SOLWODI prend la défense de femmes étrangères devenues victimes de la prostitution forcée et de la traite, et appelle à « une Europe sans prostitution ». Cette organisation de défense des droits gère 16 centres de services-conseils en Allemagne. L’an dernier, 1 550 femmes et enfants de 103 pays ont fait appel à l’aide de SOLWODI, dont 500 victimes de la traite des personnes.

Source : http://www.noz.de/deutschland-welt/politik/artikel/498993/lea-ackermann-gesetz-zur-prostitution-ist-unzureichend

Traduction : TRADFEM

portrait-lea-ackermann_full

Advertisements